Lésions méniscales du genou

Les ménisques se situent au sein de l'articulation du genou, "posés" sur la surface articulaire du tibia. Ils agissent comme un amortisseur entre les cartilages du fémur et du tibia. Ils sont au nombre de deux : le ménisque interne et le ménisque externe. 

Il existe deux types de lésions tout à fait distinctes dans leur contexte de survenue et surtout dans leur prise en charge : les lésions dégénératives (d'usure) et les lésions traumatiques.

Avec le vieillissement, les ménisques deviennent plus fragiles et donc plus sujets aux lésions. La partie située en arrière, appelée corne postérieure, est la plus sollicitée et donc la plus fréquemment atteinte. Ces lésions dégénératives donnent des douleurs progressives avec très souvent un épanchement intra-articulaire. Elles surviennent en général à partir de 35 ans, et sont le plus souvent associées à un début d'usure des cartilages (arthrose débutante).

Les lésions traumatiques sont moins fréquentes, surviennent généralement chez les patients jeunes, au cours d’une activité intense (sports, port de charges lourdes). La douleur est brutale très souvent associée à des épanchements et des blocages.

Suture méniscale

Traitement

En cas de lésion traumatique :

Toute lésion potentiellement instable doit être suturée afin de conserver l'intégrité du ménisque.

En cas de lésion dégénérative :

Un traitement médical par infiltration est indiqué en première intention, la chirurgie n'est proposée qu'en cas d'échec de ce dernier.  La suture n'est alors pas toujours possible et nous sommes amenés à proposer une résection méniscale classique.

Après la chirurgie...

La chirurgie se fait sous arthroscopie, en ambulatoire sur une demie-journée.

La reprise de l'appui est immédiate et ne nécessite pas le port d'une attelle.

Au décours de l'intervention, il peut être observé un léger gonflement du genou responsable d'une gêne temporaire pendant quelques jours. La kinésithérapie n'est que rarement nécessaire.

En absence de facteur de risque de phlébite, aucune anti-coagulation n'est nécessaire.

La reprise des activités professionnelles se fait entre trois semaines et un mois après l'intervention.

Docteur Grégoire BONJEAN - 173 rue Léon Blum 69100 VILLEURBANNE

Tél : 04 78 94 10 72 - Mail : dr.bonjean@gmail.com